2 ans…

Mercredi 21 octobre 2015, le trou noir…

Samedi 21 octobre 2017, un nouveau souffle…

Une envie de me reprendre en main, de faire du sport, d’aller marcher, ce que je propose à ma fille dès le matin.

En cherchant désespérément la pompe de mon vélo, je tombe par hasard, sur ces billets d’entrées à l’empire state building…. en voyant la date, je comprends mieux mon envie de bouger aujourd’hui.

2 ans, ça fait 2 ans que tout a basculé. Ce voyage à New York que j’avais organisé en cachette pendant des mois pour ma fille et son père. Ça devait être inoubliable. Cette journée qui avait si bien commencé,  cette ballade qui donnait le ton de nos visites. J’avais un peu mal au dos, mais je tenais le coup, la douleur fait partie de moi.

20151019_083205

Empire State Building. On monte, on visite, on s’imprégne de la ville, on adore. Je me dis qu’on a de la chance de pouvoir autant voyager, de montrer le monde à notre fille afin qu’elle s’en fasse sa propre idée.

En se dirigeant vers l’ascenseur, ce fut la fin de la visite, et la fin de ma vie telle que je l’avais imaginée. Pour du mieux… ou pas…. seul l’avenir nous le dira. Mais à cet instant où j’éternue, je pense être au bout de ma vie, tellement le tassement de ma vertèbre est violent, ce que j’ignore totalement à ce moment. J’ai mal, je ne peux ni m’asseoir, ni pleurer, ni marcher et je suis à l’autre bout du monde, loin de tout. À chaque minute, je me dis que ça va passer… mais rien de tel n’arrive. Je crois être dans un cauchemar ou un pur film américain, où tout est bien qui finit presque bien !

20151021_123308

Le combat fut difficile, chaque jour une éternité, chaque heure une décennie, chaque minute une souffrance. Bref, un monde d’où on ne sort pas indemne, le handicap est particulier, on ne peut l’imaginer, il faut le vivre pour comprendre.

Je me retrouve en clinique de rééducation après une opération faite en urgence. Je pense que c’est une histoire de jours, mais les essais se transforment en mois…une horreur.

La seule chose était que je devais recourir, bien entendu je choisis le plus facile, pour quelqu’un qui ne peut même pas s’asseoir et qui ne sentait rien, à tel point que je devais mettre les barreaux de mon lit pour être sûre de ne pas tomber…

Les médecins devaient me prendre pour une folle. J’ai su et dû bousculer les codes de la récupération physique. Quand on te dit d’essayer de te faire au fauteuil roulant au cas où…. Quand tes pieds regardent et te défient en te montrant que jamais plus ils ne t’ecouteront, quand tu te cognes toute la journée et que tu ne sens rien, quand tes jambes sont dans un sens et que tu pense qu’elles sont dans l’autre….bref, tu ne sais pas par où commencer, que faire, que dire. Le fauteuil roulant n’était pas une option, n’était pas mon option.

J’ai pleuré pendant quelques semaines, le personnel de Curie et de la clinique de Champigny en ont eu pour leur grade….mais les médicaments ça rend fou, en plus de te déformer le corps.

Après la pluie, le beau temps… Certes il a mis le temps à venir. Mais je suis fière et contente de ce combat qui a été mené de front. Je suis sortie de ce calvaire, pas sans séquelles, mais debout. Et avec le temps, je me retrouve.

Merci à mon entourage qui a été présent sans relâche…. que ce soit la famille,  les amis, les kinés, les ergotherapeutes, les coachs sportifs, les infirmières, les aides soignantes, les médecins. Je râle, mais c’est pour la bonne cause.

Je ne vais pas les nommer, la liste serait trop longue, mais chacun connaît la pierre mise à l’édifice…..

Mon état actuel ne serait pas ainsi aujourd’hui sans votre présence de tous les jours à tout instant. On a vécu les hauts, les bas, les pleurs les fous rires, avec mes grosses joues que vous vous êtes tous bien gardé de ne jamais critiquées !

Je confirme, il n’est pas facile de se relever d’un fauteuil roulant, de réapprendre à s’asseoir, se lever, mettre un pied devant l’autre, apprendre à ne pas tomber….mais le mental, le mental, le mental, il fait des miracles. Ne jamais l’oublier !

Fauteuil roulant vs Paire de running m’a aidé à relever la tête. Et cette dernière est pleine de projets…..

À très bientôt sur Fauteuil roulant vs Paire de running.

Blandine Ébène 😍

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s