« 10 km pour elles »…sous le soleil. 

Avant de parler de cette course, je dois de faire un gros « big up » à mon Alex. Elle m’a accompagnée sur ce parcours très difficile, autant sur la météo,  que la technique. Courir à mon rythme n’est pas une partie de plaisir, et cette course ne le fut pas pour moi ! Seule, je n’aurais pas été au bout.

Dimanche 28 mai 2017. 1h du matin, impossible de dormir. Effectivement j’avais prévue une journée détente qui s’est terminée en très longue sieste. Après,  on ne dort plus  😂😂.
6h30….levée un peu tard, mais j’ai encore de la marge….pas le temps de me mettre de vernis aux ongles !
7h48, je suis dans le bus « seule ». Pas de coureuses à l’horizon.

Je suis partie assez tôt afin d’aller d’abord me réfugier chez une amie  Bibiche qui habite à côté du point de rendez-vous.  

8h15 je suis chez mon amie. On a le temps de papoter et de me vernir les ongles…en attendant ma binôme Alexandra.
9h00, on avance vers le départ de la course. Il fait déjà lourd, pourtant il a plu juste avant. On a prévu le sac gourde…au cas où !

Les marches de la Biliothèque Francois Mitterand sont un bon refuge avant la tempête qui nous attend.

On fait quelques rencontres sur le chemin. Ally, que je n’avais jamais vue en vraie. Mais on parle sur internet depuis avant le drame. Contente de pouvoir lui faire un bisou. Elle et son équipe « Fast and Furieuz » partent dans le sas des élites. Bravo à elles, car faire 10km en 50 min, il faut en avoir dans les gambettes et les baskets les filles !

Après c’est Sofia et Kawol avec qui on papote un peu, en se faisant prendre en photo par Attha (FB :Farhay Photographie) qui immortalise beaucoup de courses.

On se positionne enfin dans le sas des élites, à peine la pression pour un départ Handisport. Je laisse l’organisation y réfléchir et rectifier au besoin. Un départ quelques minutes avant est plus confortable et moins de risque de tomber.
10h : Le départ est donné, ça se bouscule au portillon, mais on arrive à se faire une place sur le côté afin de ne pas gêner.

Depuis l’inscription, il nous semblait que la course avait lieu à 9h, mais la veille en récupérant les dossards, on nous prévient que ça sera à 10h….sous la chaleur !

Mon ami le point de côté se positionne. Alex me fait respirer. Mais au vu de la température, je sens que cette course va être très très  difficile, en plus d’être longue. Pourquoi suis-je là ? Je rumine, je râle…certains me reconnaîtront 🤣😂😁.

Je suis tout de même partagée, arrêter, continuer, marcher….Bref.
Le comptage des distances nous perturbe, on a environ cinq cents mètres de différence.  Quand  on est à deux kilomètres sur la montre, le panneau les indiquant est beaucoup plus loin. Frustrant mais que faire ? on avance.

Le parcours monte, descend. Alex me soutient du mieux qu’elle peut. Je lui attrape le bras dans les côtes difficiles, merci les faux plats. Les pavés me font du pied. Mais on gère…

On rencontre des filles qui sont déjà à plus de la moitié du parcours qui nous encouragent, car on ne savait pas ce qui nous attendait…

Nous sommes les dernières, l’organisation nous dit qu’elle doit rendre la route aux automobilistes. Pas facile à entendre, mais on fait le choix de continuer.

Au point où nous en sommes, on demande au dernier  photographe d’immortaliser le moment. On pose tranquillement, dans la souffrance.

Au second ravitaillement, plus personne, ils sont en train de ranger, juste le temps d’un dernier verre d’eau bien frais.

On en profite pour  demander notre chemin afin de rester sur le parcours. Une grosse blague, qui ne nous fait pas rire sur le moment, avec la chaleur et de mon allure de tortue.
Peu avant le 8ème km, j’aperçois un panneau, où je pense voir 7km, je suis à bout, mais c’est écrit 1km, bref, je ne cherche plus à comprendre, car il ne nous semble pas être passées par là au départ.
La musique se fait entendre. On aperçoit Alice avec son fils, un coucou rapide et on reprend notre chemin.
Il y a deux coureuses en terrasse, je vais les voir pour leur demander de me montrer leur médaille, histoire de me remotiver un peu 🏅.
Il faut terminer cette fichue course, peu importe le temps. J’ai eu pire comme souffrance, Alex est bien placée pour le savoir. J’alterne entre marche et course très lente.
Je peste contre la chaleur, je bois assez souvent, mais j’ai toujours la bouche sèche, l’eau de mon sac est chaude et peut presque faire cuire des pâtes 🤣.
On entend des applaudissements, je me rends compte que nous ne sommes pas les dernières. La ligne d’arrivée est là. Nous n’arrivons pas du même endroit…mais ma montre indique le bon kilométrage. Pas la force de faire un sprint (Rose, tu me comprendras !).
On se fait remettre la médaille par Émilie, on ne s’est jamais vues, juste beaucoup parlé sur IG runneuses. Quand notre regard se croise je comprends que c’est elle. Ça me faire plaisir qu’elle puisse me couronner de mon trophée.

20170528_115233

Mon résultat est de 1h36. Aucune déception, courir sous une telle chaleur est très difficile. Je comprends totalement les filles qui ont abandonné. Nous avons toutes souffert sur cette course.
Déçue de ne pas être  partie quelques minutes en avance, histoire de trouver un rythme et de ne pas se faire happer par ma foule. Les deux ravitaillements étaient bien, mais le second vide à notre passage. Le comptage des kilomètres était vraiment très erroné, c’est dommage. Le parcours était assez technique, sans entraînement…tu douilles.
Recommencer l’année prochaine ? Je ne sais pas. Si de vrais aménagements sont mis en place, sans doute.
Bon ma copie n’était pas blanche, mais pas pleine non plus. La vengeance sera rude !

La distance de 10km n’est pas évidente, mais l’entraînement est la base de la réussite, peu importe notre niveau.

À très bientôt sur Fauteuil Roulant vs Paire de Running.com

Blandine Ébène

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s